Thailande, boxe, et prostitues

Publié le par Charly

Apres le Laos crasseux, place a la Thailande luxueuse! Arrive directement de Luang Prabang par un bus de nuit suivi d'un train de nuit. Je debarque a la gare de Bangkok plutot sale. Ma peau n'a pas vu la couleur de l'eau depuis trois jours. En sueur a l'acceuil de l'hotel luxueux qui devait nous loger moi et ma famille, je demande le passe de la suite. La clim, le bain, la proprete, le service, la piscine, la salle de sport climatisee, la taille de la chambre sont autant d'elements qui m'ont fait apprecier le confort de l'hotel. Bien qu'etant fatigue il m'etait impossible de dormir a cause de l'excitation qu'animait leur venue imminente. Nous avons ensuite passe 3 jours de visite "Bangkokienne" pour la forme. Du style tu ne peux pas dire que tu etais a Bangkok si tu n'as pas vu/fait/ecouter: l'incontournable visite du grand palais, l'immense bouddha couche dore, le calme du park Lumphini, la visite des Klongs, le faufilement dans le marche du quartier Chinois, et j'en passe. Les Thailandais aiment ce qui brille. Les temples sont tous recouverts de domes et de pierres illuminees par le dieux soleil, le Versailles Thailandais en quelque sorte. De maniere generale ils aiment l'argent. Il est donc normal de se faire arnaquer 3 ou 4 fois a Bangkok avant de payer le juste prix. Nous sommes evidement passes par les grands centres commerciaux tels que le MBK. Et nous avons finis en apotheose a l'Oriental Hotel pour le repas de noel apres une coupe de champagne et un toast de foie gras.Un repas somptueux devant un spectacle de danse Thailandaise (digne du moulin rouge!) avec des filles qui pour une fois n'avaient pas de numeros sur leurs jupes.

C'est la que debuta l"Aventure" pour une viree en dehors de Bangkok sur 4 jours. Nous avions une voiture privee avec un chauffeur et un guide edente, habille d'un short militaire et d'un marcel, qui se la jouait routard et qui parlait aussi bien Francais que moi Chinois (il n'a jamais appris a l'ecole, il en etait fier, mais nous etions d'accord qu'il aurait du prendre quelques cours...). Nous avons quand meme pu rire du fait que les Thailandais sont prets a payer pour voir des tulipes dans une petite tente et de la neige artificielle dans un dome de 50 m carre. Les temples  Khmers nous ont fait voir des constructions de pierres similaires au style observable a Angkor. Apres une balade a dos d'elephants, les singes sur le bord de la route attendaient patiemment le don d'un touriste par le fenetre de sa voiture.

De retour a Bangkok la soi Cow Boy nous a acceuilli a jambes ouvertes. Et nous avons decouvert un autre versant de la culture Thailandaise. La rue n'est constituee que de bars a putes (qui ne sont pas toujours des filles), avec parfois de droles de shows a l'interieur et beaucoup de neons. C'est une sorte de Disney-Land pour "gros-degueullasses". Vous allez me demander ce qu'est un gros-degueulasse? On les trouve aux deux extremites de la rue. En quelques mots c'est un homme de 50 ans ou plus, avec en generale un gros ventre et une tete qui prouve que les dinosaures ont existe un jour sur cette terre (ref), et il rentre tranquilement a son hotel main dans la main avec une somptueuse beaute venant directement du nord est de la Thailande. Beaute qui pourrait etre sa fille voir sa petite fille dans certains cas. On retrouveces gros-degueulasses dans toute la Thailande mais en proportion moindre. Les gros-degueulasses promenant leur "cherie" pendant les vacances sont en general plus fortunes (et oui madame coute chere). J'ai croise un gros-degueulasse Allemand qui parlait quelques mots d'anglais. Il etait avec une Thailandaise et m'expliquait avec un ton excite, souvent proche de la folie, que la Thailande a ce cote extraordinaire de pouvoir avoir du sexe facilement en payant. On peut meme obtenir qu'elle vous aime en ajoutant quelques billets en plus. La Thailande a ce pouvoir de rendre les gens fous en leur proposant tout ce qu'ils ne peuvent pas avoir a la maison.

Mais voila deja le 28 decembre et toute la petite famille repart pour la France (le pays de la liberte, de l'egalite, et de la fraternite il parait. Vague souvenir...). Je repars donc quittant le luxe et ma famille que j'aime beaucoup (merci papa maman) mais d'un certain cote aussi heureux de retrouver ma liberte et de choisir les lieux, les activites et les personnes de mon voyage. Le soir meme je commence a reelement subir la chaleur et l'humidite de Bangkok dans une petite chambre de 7 metre carre sans fenetre avec un ventilateur qui ne fait que brasser l'air chaud deja present dans la chambre. Les seuls moments de repis que j'ai alors contre la chaleur sont les passages obligatoires dans chaque 7-eleven. Ces magasins sont climatises et cela permet de prendre une bouffee de fraicheur aux heures les plus chaudes de la journee. Meme la douche n'est pas d'un grand secour. Lorsque je me douche je suis mouille, je me seche mais je suis encore mouille, je me reseche mais rien ne change. A Bangkok il fait bon suer toute la journee et la nuit...

Je pensais passer le soir du reveillon tout seul devant une soupe de nouille a 40 Bath dans la rue et la magie du voyage m'a fait rencontrer deux francaises et un americain. Le nouvel an dans un all-you-can-eat pour deux euros avec des centaines de Thailandais tout autour a quelque chose d'exotique. Nous disposions d'un poele grillade-fondue au centre de la table et nous allions chercher les aliments crus dans les stands se trouvant tout autour des tables. La biere n'etant pas chere non plus , nous prenons l'option girafe de la locale (7 euros, il nous etait difficile de refuser). Tout etait parfait a part peut etre la diahree que l'on s'est tous tapee le lendemain matin (au moins celle ci ne piquait pas), mais c'etait chose previsible, 2 euros avec toute cette viande, il fallait bien qu'il y ait un mauvais cote.

La boxe Thai est une grosse par de la culture du pays. Il y a de nombreux stades a Bangkok et dans tout le pays et les plus grands matchs sont retransmis a la television. A l'epoque des royaumes entiers se jouaient sur un match de boxe Thai. J'ai donc decide de voir de l'interieur a quoi ressemble ce noble sport en passant une semaine chez Jitti Gym a Bangkok pour m'entrainer dans mes premiers Kick de boxe Thai. L'entrainement etait severe. A chaque fois le coach pousse l'eleve dans les derniers retranchements de ses efforts en lui faisant comprendre, a coup, que sa garde n'est pas bien en place ou que l'attaque est la meilleure des defenses. Les T-shirt sont trempes avant la premiere demi-heure d'entrainement. On comprend alors pourquoi les boxeurs n'en portent pas lors des combats. Des le premier jour mes jambes avaient pris une teinte bleuatre mais c'etait bon de participer a ce sport et de sentir a quel point les combattants professionnels sont resistants a l'entrainement. Une journee typique se passait de la maniere suivante: levee 7h30 et debut de l'entrainement a 8h00 ans avoir mange au prealable, une demie heure de corde a saute "all-you-can-do". J'ai alors fait mes debuts en corde a saute et ca n'a pas ete chose facile. Ensuite pendant une heure, les entraineurs s'occupent de ta face. La boxe Thai est un sport de combat ou on peut frapper avec pratiquement toutes les parties de son corps, meme les plus dangereuses comme les coudes ou les genoux. On apprend a ce servir de toutes ces parties sur des pades que l'entraineur porte autour de la taille et sur les avant bras. A 10h00 petit dejeuner/lunch (enfin!). L'apres midi a 3h00 rebelote, le meme entrainement jusqu'a 6h00. Le diner est servi a 6h30 et couche tot car Charles alors fatigue! Le stage s'est passe de maniere assez rapide entrecoupe par quelques sorties avec Mathieu Supsup sur Bangkok et sa vie noctune. Entre escroqueries au Ping Pong et autres shows, Bangkok a quand meme quelques bonnes discotheques ou il est possible d'ecouter quelques groupes en live mais rarement de dancer, les Thailandais preferent largement la paresse d'un siege au bord d'une table a la difficulte de rester debout a avancer une jambe pour le reculer ensuite (et oui c'est la meme chose partout en Asie).

La Thailande est aussi un pays emmerdant au niveau des visas. Lorsqu'on passe une frontiere terrestre, Mr le roi nous donne 15 jours et ca ne fait pas beaucoup. D'ou l'obligation de pays 40 euros pour rester a Bangkok 7 jpurs de plus et ensuite de faire un crochet par la Birmanie (mianmar excusez moi!) pour avoir 15 jours de plus. Et personne ne sait pourquoi ils font cela si ce n'est pour faire chier tous les etrangers, avis aux reponses!

Je suis arrive recement sur la petite iles de Koh Tao (7km de long et 3 de large) au sud de la Thailande apres une nuit sur le pont d'un bateau-cargo. L'ile est un petit paradis sur terre si ce n'est le nombre de touristes (tres) important et les prix qui s'en suivent. Le dessous de la mer est fourni d'un grand nombre de poissons aux couleurs exotiques et formes parfois etranges. On apercoit meme facilement des douzaines de requins simplement avec un masque et un tuba et accessible depuis une des nombreuses plage de l'ile.

Et au prochain episode la Malaisie avec un festival etrange a Kuala Lumpur!

Publié dans Thailande

Commenter cet article

Enora 03/02/2010 04:52


Cool tes photos de la Malaisie! Bonjour à Audrey. A bientôt...


Bro bro 01/02/2010 12:39


Salaauud!
Saallaudddd!


hervieu 25/01/2010 20:22


Cela a du te faire drôle effectivement cette parenthèse de luxe et je comprends ce que tu dis qd tu etais content de re partir vers de nouvelles aventures seul!!
en tous cas on suit avec bp d interet ton periple bisoux vero et hubert


Maxouille 24/01/2010 15:18


Enfin un peu de news ! Très belle description de Bangkok, ça m'a rappelé mon (trop) court séjour thaïlandais.
Mais ça manque un peu de photos... Tu peux nous en mettre quelques unes ?


Georges Thooris 23/01/2010 08:29


Enfin un article !! mais égoïstement, étant le DAD, et ayant fait partie de la petite expédition à Noël, j'ai eu mon compte !
Good ride
Dad