Finalement touché...

Publié le par Charly

La Bolivie. Ce pays Amérique du sud dont on m'avait tant parlé. Depuis l'Asie j'attendais cette partie du voyage avec impatience. Ce petit pays a tenu ses promesses et il m'a montré pendant un mois une richesse "paysagesque" que je n'ai retrouvée dans aucun autre coin du monde. Mais cette richesse a un prix. Une traque sans relâche a la fin de laquelle j'ai fini dans le rang des perdants.

 

Un début depuis le sud. J'arrive de l'Argentine sans trop savoir ce qu'il m'attend. La partie autour de Tupiza ressemble un peu a la région de Salta. Normal, nous sommes proches de la frontière. Avec Marcello un Italien rencontré sur la route nous partons pour 4 jours de 4X4 à travers l'altiplano Bolivien avec un français et deux allemands. Ce sera la première facette de la Bolivie, des platos désertiques à plus de 4000 mètres de hauteur avec des zones volcaniques actives, des déserts Daliens, des sources d'eau chaude, du chaud le jour, et du froid la nuit. Je suis bluffé. C'est en arrivant sur la deuxième merveille de la Bolivie que Francois le français se fait toucher le premier. Il tombe en pleine nuit. Uyuni, là ou se trouve le plus grand désert de sel du monde. Uyuni fit une victime se jour. Je profite de la beauté d'un décors irréel sans savoir que la traque continue.

 

P1100300

 

Nous poursuivons a Sucre pour quelques jours de marches dans la région. Après 70 kilomètres de camion (moyen de transport le plus économique en Bolivie, ici le seul) nous ne sommes déjà plus dans la grande ville. nous naviguons dans les montagnes présentant des structures étranges comme façonnées par la venue d'une énorme météorite. Marcello mon compagnon de voyage subi une attaque superficielle. Il est encore sauf pour l'instant mais c'est déjà le deuxième compagnons qui se fait surprendre.

 

P1100517

 

Je continue ma balade à travers cette surprenante mais dangereuse Bolivie. Sorata est la prochaine destination en après être passes par La Paz capitale du pays. Nous envisageons de faire 4 jours de trek pour atteindre la glacière qui se situe entre les deux hauts sommets Illampu et Ancohuma. Malheureusement la Bolivie achève le pauvre Marcello après une nuit sous la tente. Ça y est, deuxième compagnon mis hors jeux. Je commence a croire à ma bonne étoile. Pour l'instant sauf. Je finis ce magnifique trek pour avoir une vue sur le lac Titicaca et toute la vallée à plus de 5000 mètres. C'est encore une fois extraordinaire. Et les visages de la Bolivie brillent par leur différences.

 

P1100968

 

Retour a la Paz ou je trouve d'autres compagnons pour le fameux trek de La Cumbre a Coroico. Avec Sarah, Nora, et James nous partons pour le trek le plus étrange de la Bolivie. Un résume de la folie visuelle du pays. En 70 kilomètres de chemin de l'Inca nous passons d'une altitude de près de 5000 mètres a 1400 mètres. Nous marchons de l'aridité de l'altitude a une jungle riche en faunes et en flores. nous descendons du silence des hauts sommets a une foret enchantée pleine de sons et de vie. Pour moi c'est cela la Bolivie. C'est des paysages qui changent du tout au tout en quelques dizaines de kilomètres. Pour un marcheur c'est clairement un paradis.

 

Malheureusement la traque n'est pas finie. Nous nous enfonçons un peu plus dans l'arrière pays avec Nora pour aller vers Guanay. C'est dans cette ville qu'elle se fera a son tour toucher. Comme tous les compagnons de route que j'ai eu précédemment. Elle ne fera pas exception. Elle qui semblait si sur de soi. Toujours a boire l'eau du robinet, a manger des fruits non pelés, non laves. Elle a fini par succomber sous l'assaut répète. Cette ville nous permet de découvrir le visage de la Bolivie par les mines dans un début de jungle Amazonienne. Une chaleur humaine qui semble augmenter en fonction de la chaleur du climat.

 

P1100988

 

Je reviens a La Paz intact ou presque. J'ai l'impression d'être un survivant. D'être invulnérable. Demain je pars de la Bolivie par Copacabana et je suis toujours la. Erreur!!! Je vais tout me prendre dans la figure le dernier jour de mon séjour Bolivien. Juste avant de quitter le pays. Ce traître va me toucher. Un coup dans le dos. Dernière nuit a Copacabana. Truite à la plancha. Une spécialité locale, nous sommes à cote du lac Titicaca. Il faut croire qu'elle n'était pas assez fraîche. Je suis finalement touché. Je tombe malade après avoir passe toutes les épreuves précédentes. Après être passé entre les mailles du filet tellement de fois. Je m'en veux. Le matin je suis faible. Je décide de prendre une douche. Il parait que cela tient les microbes éloignés. Là, coup de grâce, je me fait électriser par le système défaillant du chauffage de l'eau. Je vois des éclairs bleus pendant une seconde autour de moi. Je ne finis pas ma douche. Prendre le bus. Quitter ce pays qui ne veut plus de moi. Il faut que je parte. Je prends mes affaires et la direction de Lima pour une nuit fiévreuse. C'est la fin de la Bolivie.

 

 

P1100989

Publié dans Bolivie

Commenter cet article

Didier 05/07/2012 19:35

La bolivie c'est sympa, perso j'ai bien aimé et j'y retournerais volontiers

Maxouille 06/08/2010 14:23


Dude, j'ai reçu ta carte aujourd'hui !!! Tu fais plaiz', gros. T'auras l'occase de revenir en Chine me visiter, je rempile pour un an.

Bon retour en France, et surtout bonne 3A, c'est la meilleure (quoique la 2A... rhaalala je sais pas...)


thooris 31/07/2010 14:48


pan carlos! Le chasseur Bolivien n'épargne personne! :D


david 26/07/2010 10:25


On se demandait bien par quoi ils allaient être "touchés"... :)
Ca fait une raison de plus pour revenir au bercail profiter des douches chaudes, de la nourriture saine (viande rouge et fromage charles..., viande rouge et frôôômage) et des potes!!

Bizs


Maxouille 25/07/2010 06:57


Super récit, Charly, j'en avais des sueurs froides tellement le suspens était intense !

Sinon, je suis d'accord avec Pou, tu ressembles à Madonna sur la première photo...

C'est quoi ton programme après le Pérou ?