Fin du Vietnam et debut du Laos

Publié le par Charly

Après les quatre jours de moto a travers les montagnes du nord du Vietnam. Je retournais sur Hanoi pour revenir sur une ville un peu plus moderne. A Ha Giang je cherchais mon bus lorsqu'une Vietnamienne parlant un anglais dans un parfait accent British vient a ma rencontre pour m'aider. Hang est une fille qui a vécu 7 ans en Angleterre pour ses études. Elle ma ainsi raconte ce qui l'avait choquée en arrivant sur cette île. Sa première experience de boite est une boite gay de Londres dans laquelle elle a vu des hommes s'embrasser et plus dans ce lieu public. Experience pour le moins choquante pour une Vietnamienne. Mariee puis divorcee apres s'etre apercue que sa vie etait au Vietnam et pas en Angleterre. Elle m'a invite a stopper chez elle a mi-chemin entre Ha Giang et Hanoi.Evidement j'ai accepte.
Le soir dans cette ville inconnue je me laisse porter. Petite visite de la ville et rappel de son enfance. Diner avec la famille. Puis sorti en ville avec les amis... Une bouteille de vodka pour quatre personnes c'est deja pas mal mais quand ils veulent chacun avoir leur sec avec l'etranger de passage ca devient difficile pour moi. Apres etre rentre a l'hotel a l'arriere d'un scooter. Je m'apercois qu'il m'est impossible de me coucher, la terre tournait beaucoup trop. Je suis alle dehors pour une petite marche "digestive". Au bout d'une heure je ne sais pas trop ou j'etais. Et la a 3 heures du matin, completement pete, dans une ville inconnue, avec des Vietnamiens qui ne parlaient pas un mot d'anglais dans la rue, on commence enfin a s'amuser. Finalement le chance m'a fait rencontre un des amis avec qui j'ai bu la veille, il m'a gentillement ramene a l'hotel ou le trop plein d'alcool n'est pas reste dans l'estomac... Mais c'etait vraiment une super soiree ou le bizuth c'etait moi. Ca c'est de l'inte Vietnamienne.

Hanoi est une ville bruyante, polluee, dont la circulation s'ecoule sur la route comme l'eau dans un fleuve. Pour traverser, il suffit de se laisser aller a une vitesse constante sur la voie public. Les scooters, voitures et autres engins motorises devraient en principe eviter le pauvre pieton essayant desperement d'atteindre le cote oppose. Malgre tout on peut y deguster des specialites culinaires assez speciales. Manger du chien c'est bien mais manger du serpent tourne a l'aventure. On entre dans le restaurant avec Joachim un francais a la moustache etonnante. Il faut d'abord choisir son serpent vivant un peu comme les poissons dans les grands restaurants au bord de la mer. Ensuite la restauratrice l'assome et lui ouvre le ventre pour en sortir le coeur encore battant (qu'il faut bien entendu gober dans l'etat, dans le serpent tout est bon... ), le sang permet de remplir une fiole remplie d'alcool de riz qui agrementera le repas. Le serpent est ensuite prepare en plein de petits plats differents, de la peau de serpent grillee, des os broyes et frits, des rouleaux de primptemps... Un repas gastronomique!

Quelques jours apres nous partions pour la (trop) fameuse baie d'Halong. Nous avions decide d'organiser nous meme notre voyage sans passer par des agences. Et le choix fut peut etre le bon lorsqu'on entend toutes les plaintes des clients mecontents car le tour qu'on leur a vendu a Hanoi n'est pas conforme a ce qu'ils ont sous les yeux. Nous avons pris un bateau pour l'ile de Cat Ba un peu plus au large de la Baie. Bien qu'il y ai beaucoup d'escrocs sur le chemin, la baie vaut le coup d'oeil. Des sortes de dents de roches sortent de l'eau pour essayer de rejoindre le ciel toujours dans cette verdure propre au Vietnam (et peut etre aussi aux pays dont le climat est chaud et humide). L'ile de Cat Ba est aussi un petit paradis au millieux de l'eau. Nous avons loue un scooter pour la journee et decouvert de belles plages, des restaurants sur pilotis, des gens parlant un petit peu francais, et aussi des gamins de 10 ans essayant de vendre leur soeur pour un massage "Boum Boum", et ces dizaines de personnes par jours qui passent a cote de vous en vous soufflant un "marijhuana". Enfin de compte nous avons fait le plein de poissons dans les restaurants ce qu'il restera de cette baie sera la beaute de son paysage.

Apres le retour a Hanoi, une autre soiree avec Hang et ses amies, et quelques croissants et pains au chocolat, me voila reparti pour un autre pays: le Laos. Le bus entre Hanoi et Ventiane dure 24 heures, en place assise (moins cher). Je dors etonnament bien la nuit car la route est en assez bonne etat. Du cote Vietnamien la police demande 1 dollar pour le passage.Quand on leur demande pourquoi, ils nous rendent simplement le passeport sans le tamponner. Encore une police corrompue! De l'autre cote il faut payer 1 dollar en plus du prix du visa pour l'autocollant et 1 dollar parce que c'est le jour national que personne ne fete dans ce pays. Le jour se leve il fait vraiment chaud. Les temperatures du cote de Ventiane avoisinent les 30 degres. J'arrive dans un pays ou la circulation n'est plus aussi dense, ou il fait bon respirer, et ou la pollution du au bruit n'existe pas. J'entre dans un univers de coton et de douceur: le Laos...

Publié dans Vietnam

Commenter cet article

ta soeur préférée ;) 18/12/2009 05:57


On veux des news, on veux des news, on veux des news.


Enora 18/12/2009 03:18


Beh alors charly tu donnes plus de news? Tu es en Taïlande? Bisous à bientôt en Australie.


mev 15/12/2009 19:24


mais euh on veut des nouvelles nous!!
j'espère que tout se passe bien, vivement avril!
plein de bisous!


brother 14/12/2009 13:54


aaaahh le shot "coeur de serpent"... sweet!
Prochaine étape, l'attraper toi même avant de le cuisiner sauce au poivre :)
Continue, mec, droit devant!!!


maman 05/12/2009 12:44


bon fais gaffe a l'alcool cela empeche aussi de profiter au max des choses des gens et des situations. Bientot noel on se voit dans 15 jours!!!!!!bises ta mere preferee